Jackie Kennedy, une icône à l’honneur

Cet été, la Galerie Joseph propose deux expositions jumelles. L’une est dédiée à l’actrice et chanteuse Marilyn Monroe et la seconde met en lumière la vie d’une First Lady, Jackie Kennedy. Ces deux femmes que tout semble pourtant opposer et qui si l’on en croit les rumeurs étaient rivales, se retrouvent face à face. Après avoir déjà parlé ici de l’exposition « Divine Marilyn« , il est grand temps maintenant d’aborder cette autre femme, cette autre icône mode. Qui était-elle réellement ?

Jackie Kennedy enfant

Jacqueline Lee Bouvier naît en juillet 1929 dans une famille aisée New Yorkaise. Enfant modèle, elle est une élève studieuse et passionnée d’équitation, de littérature et de poésie. Tout se passe pour le mieux. La fortune de sa famille aidant, elle a accès aux meilleures écoles. Elle part même étudier à Paris, à la Sorbonne.

Son enfance parait sans aucune ombre au tableau mais en réalité, la jeune fille a terriblement souffert du divorce de ses parents. Son père était un véritable coureur de jupon et un alcoolique. Sa mère demande donc le divorce. J’imagine que pour la jeune Jackie, se noyer dans les études était un moyen d’oublier tous ces mauvais moments et que le fait de partir étudier à l’étranger lui a permis de ne penser qu’à elle.

C’est d’ailleurs lors de son année à Paris qu’elle se passionne pour l’Europe et les arts. On sait que Jackie parlait couramment plusieurs langues dont le français, l’espagnol et l’italien. Ce talent aidera d’ailleurs énormément son futur mari John Fitzgerald Kennedy.

Jackie Kennedy photographe

Depuis qu’elle est jeune, Jackie se passionne pour la littérature et écrit régulièrement des essaies. Elle a souvent été publiée dans des journaux locaux. Un jour, Vogue organise un concours ayant pour thème « les gens que j’aurais aimé connaitre ». La jeune femme décide d’écrire sur Oscar Wilde et Charles Baudelaire… Je trouve ça tellement… Étonnant ! C’est un succès encore une fois puisqu’elle gagne le concours !

Jacqueline Lee Bouvier rêvait d’être une femme indépendante, elle ne rêvait pas de se faire entretenir et d’être une femme au foyer c’est pourquoi en 1952, elle est engagée entant que photographe enquêteur pour le journal de Washington « Times-Herald ». Elle se fait très vite remarquée pour son intelligence mais aussi pour son côté snob. C’est cette même année qu’elle croisera le chemin de John Fitzgerald Kennedy. Comme vous le savez tous, avant d’être président, il était sénateur et le numéro 1 chez les démocrates. Sous les conseils de son père, celui-ci lui demande sa main.

Jackie kennedy robeJackie kennedy mariageJackie Kennedy Mariage 1

Jackeline Lee Bouvier devient donc officiellement Jackie Kennedy le 12 Septembre 1953. En se mariant, elle rentre dans les ordres et dit adieu à ses rêves d’indépendance. Désormais, elle doit faire bonne figure en renvoyant l’image de l’épouse modèle et accompagner son mari dans toutes ses démarches politiques. Certes, Jackie l’accompagnera, mais bien souvent, c’est elle qui sera sur le devant de la scène tant cette femme fascine le monde entier de part son intelligence, son esprit vif mais aussi, de part son style iconique que de nombreuses femmes à travers le monde entier copieront.

 

« Je suis l’homme qui accompagne Jackie » – JFK

Son mari étant au cœur de la politique des Etats-Unis, Jackie Kennedy se doit maintenant d’être irréprochable ! Toujours discrète et en retrait par rapport à son époux, elle éblouie à chaque représentation. John Fitzgerald Kennedy est très conscient de l’avantage qu’il a auprès de lui… Souvent, il se fait littéralement éclipser par sa femme qui pourtant se tient toujours en retrait. Ça me rappelle d’ailleurs un peu ce qu’il se passait avec le Prince Charles lorsqu’il sortait en compagnie de Lady Diana Spencer ( ❤ ). C’était pareil pour lui, les cameramen et photographes ne voulaient qu’elle !

La presse était d’ailleurs un incroyable outils de propagande pour JFK qui l’utilisait clairement pour se donner une bonne image. Celle d’un père et d’un mari modèle, même si la réalité était sans doute bien différente de ce que les photos de bonheur et d’amour laissent transparaître.

 

En effet, le couple prenait souvent la pose devant l’objectif que ce soit juste tous les deux ou avec leur petite famille. Ils semblent être la famille américaine rêvée sur les clichées mais en réalité tout était moins rose.

John Fitzgerald Kennedy est connu pour être un véritable coureur de jupon et comme beaucoup de femmes dans son cas à son époque, Jackie feint l’ignorance. Mais lorsqu’elle apprend que Marilyn Monroe est en route pour venir souhaiter un bon anniversaire à son mari, elle décide de ne pas se rendre à la soirée… Ce qui montre tout de même qu’elle était TRÈS consciente de tout ce qu’il se passait et qu’elle ne souhaitait pas se montrer à un moment qui aurait pu sans doute s’avérer humiliant pour elle.

Ça me fait un peu de peine de me dire que Jackie Kennedy a vécu exactement ce qui a causé le divorce de ses parents et ce qui lui a fait tant de mal lorsqu’elle était enfant. Malgré tout, devant les caméras, elle garde le sourire et ne laissera jamais rien paraître. Je ne suis pas sûre qu’elle était si heureuse qu’elle le laisse montrer sur tous ces clichés.

Jackie kennedy icone mode (2)Jackie kennedy icone mode (3)Jackie kennedy iconeJackie kennedy icone mode

Jackie Kennedy est aujourd’hui synonyme de chic et d’élégance ! Son nom est aujourd’hui très connoté. On ne peut parler de l’ancienne Première Dame sans mentionner son style vestimentaire. Elle est connue pour être une innovatrice question mode. Ses choix sont audacieux que ce soit par le choix des couleurs ou des matières. On connait tous la passion de Jackie pour les tailleurs en tweed Chanel. Elle a aussi porté des copies signées Oleg Cassini. Elle ne pouvait pas se permettre de porter des marques beaucoup trop onéreuses, ça aurait été mal perçu. Elle était tout de même l’une des femmes les mieux habillées du XX° siècle. Le  » Style Jackie  » se résume donc aux tailleurs en tweed Chanel (vrais ou copiés), aux robes droites élégantes et à ses fameux chapeaux « Pillbox ».

Jackie et JohnMort JFKAllégeance Lyndon JohnsonFunérailles JFK

Le 22 Novembre 1963, en déplacement pour sa campagne de réélection, le président John Fitgerald Kennedy et sa femme défilent à Dallas dans une voiture décapotable. Le président des Etats-Unis se fait tirer dessus et meurt quasiment sur le coup. Le défilé est filmé et la vidéo devient virale ! Sur celle-ci, on peut voir le président s’écrouler sur la banquette arrière. La panique de Jackie Kennedy est plus que percevable puisque terrifiée et sous le choque, elle tente de s’enfuir de la voiture en basculant en arrière. Très vite, un agent de sécurité tente de l’aider et lui ordonne de reprendre sa place sur la banquette arrière. Elle se retrouve donc avec son mari mort dans ses bras…

Le même jour, le vice-président, Lyndon Johnson prête allégeance… Sur cette photo, on peut voir Jackie à ses côtés, portant toujours son tailleur en tweed rose taché de sang… On lui avait d’ailleurs demandé de se changer pour la photo mais elle a refusé souhaitant montrer la réalité de ce qu’il venait de se passer…

Durant toute cette sombre période, Jackie Kennedy restera digne pour la mémoire de son mari mais sans doute aussi pour ses enfants. Tout comme son assassinat, les images des funérailles de John Fitzgerald Kennedy feront le tour du monde entier en particulier en raison du salut militaire fait pas son fils qui fête ce même jour, ses trois ans…


Quelle vie ! Jackie Kennedy était une femme tellement forte. Avoir enduré tout ce qu’elle a enduré… C’est comme si elle était allée de déception en déception. Et si elle était restée vivre à Paris ? C’était d’ailleurs la hantise de sa mère. Jackie disait que son année à Paris fut la meilleure année de toute sa vie, elle y était si heureuse. Elle qui souhaitait être une femme indépendante s’est retrouvée mariée à un Président. Son quotidien était sans cesse épié. Elle se devait donc d’être irréprochable. Pour ne pas nuire à la carrière et à la réputation de son mari et sans doute aussi pour ne pas exposer son humiliation au monde entier, elle taira même ses infidélités… Et quel traumatisme de le voir s’effondrer devant elle et d’une certaine manière, de frôler la mort… Trois balles ont été tirées le 22 novembre 1963, une seule a atteint sa cible.

Après ce maudit jour, elle décide d’aller vivre à New York avec ses enfants et refait sa vie. Elle décède d’un cancer à l’âge de 64 ans en 1994.

Aujourd’hui, personne n’a oublié Jackie Kennedy. Elle reste gravée dans les mémoires et continue d’inspirer les femmes et le monde de la mode. Elle restera une icône à jamais. ❤

Que pensez-vous de Jackie Kennedy ?

Me concernant, je suis complètement hallucinée par sa vie ! Quelle force et quel courage. Je l’apprécie tellement et je ne peux m’empêcher de ressentir un peu de tristesse pour elle…

N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, à liker l’article, à vous abonner au site et à me suivre sur Instagram pour ne rien rater de mes aventures ! 😉

4 commentaires sur « Jackie Kennedy, une icône à l’honneur »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s