Daphné et Apollon, une histoire d’amour ?

Il est temps de tirer à nouveau le portrait d’un personnage féminin tout droit tiré de la Grèce Antique. Si vous ne le savez pas encore, depuis un moment maintenant, je m’intéresse ici aux femmes dans la mythologie grecque. Vous pouvez d’ailleurs retrouver plusieurs portraits : Méduse, Phèdre, Médée, Danaé, Perséphone, Héra… Aujourd’hui, je voulais parler brièvement de Daphné. Son histoire est assez courte puisqu’elle ne tient pas une grande place dans les mythes. Elle n’apparait que brièvement. La concernant, il est souvent question de son « histoire d’amour » avec le dieu des arts, Apollon. Une histoire d’amour disent-ils ?

Avant de continuer, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram (UneBreveHistoiredArt), à vous abonner à mon site et à liker l’article à la fin de votre lecture s’il vous a intéressé.

Apollon et Daphné, Waterhouse, 1908

Apollon et Daphné, Waterhouse, 1908

Daphné est la fille du dieu fleuve Pénée et d’une naïade. C’est une nymphe, c’est-à-dire qu’elle est liée à tout ce qui a attrait à la nature. Faisant partie d’un groupe de jeunes filles, il se dit même qu’elle faisait partie de la cour d’Artémis, la déesse de la chasse connue aussi comme étant une déesse vierge. Par conséquent pour faire partie du groupe de la déesse, Daphné se devait elle aussi de rester vierge. Très peu de choses sont racontées sur elle. Son histoire commence lorsque sa route croise celle du dieu Apollon

L'Amour Victorieux, Caravage, 1601-1602

L’Amour Victorieux, Caravage, 1601-1602

Apollon est le fils de Zeus, le roi de l’Olympe et de Léto, une titanide. Il est aussi le frère jumeau d’Artémis. Considéré comme le dieu des arts et de la beauté, on pourrait l’imaginer comme étant calme et docile de caractère mais en réalité, il est connu comme étant un dieu vengeur au tempérament de feu. Gard à quiconque lui manquera de respect ou pire… Gard à ceux et celles qui manqueront de respect à sa mère ! Par exemple, pour s’être moquée de cette dernière, il punira Niobé en tuant tous ses descendants.

Il y a de nombreuses histoires relatant les vengeances du dieu Apollon et surtout, illustrant son très mauvais caractère. L’histoire de Daphné commence d’ailleurs à cause d’une de ses moqueries. Se moquant ouvertement d’Eros, le dieu de l’amour, en critiquant la manière dont il utilise son arc et ses flèches et par conséquent, en se moquant de l’amour indirectement, ce dernier décide de lui donner une leçon…

Apollon et Daphné, Tiepolo, 1744

Apollon et Daphné, Tiepolo, 1744

Le dieu de l’amour est surtout réputé pour créer de folles passions mais il peut aussi créer un profond dégout s’il le souhaite. Pour se venger d’Apollon, il décroche sur lui une flèche en or. Celle-ci provoque alors chez le dieu un amour fou pour Daphné qui se trouvait tout prêt. Il décroche ensuite une flèche en plomb sur la nymphe qui suscite chez elle un profond dégout pour l’amour en général. Une course poursuite va alors littéralement s’engager entre les deux. Apollon, tout comme son père, ses oncles, ses frères et sans doute ses cousins et ses fils, ne connait pas la notion de consentement… Il va tout faire pour se saisir de Daphné même s’il doit utiliser la force. Daphné quant à elle, va courir jusqu’à l’épuisement pour semer le dieu.

Apollon et Daphné, Le Bernin, 1622-1625

Malheureusement au bout d’un moment, elle n’en peut plus de courir et Apollon arrive à sa hauteur. La nymphe prie alors son père et l’implore de l’aider à échapper au dieu. Le dieu fleuve exauce alors ses prières et la transforme en arbre et plus précisément en laurier. Cela n’empêchera pas Apollon de se jeter sur l’arbre, de l’enlacer et de l’embrasser. La légende dit qu’on sentait et entendait encore le cœur de la nymphe battre à travers l’écorce de l’arbre… A ce moment là, Apollon ému, décide de s’approprier le laurier et d’en faire un de ses attributs. 

A travers l’histoire, les artistes représenteront assez souvent ce mythe et choisiront à chaque fois d’illustrer la métamorphose de Daphné. On y verra donc ses membres se transformer en arbres, la course poursuite, le mouvement… On y verra aussi parfois l’effroi de la nymphe. C’est d’ailleurs le cas pour cette sculpture du Bernin. C’est un chef-d’œuvre ! Pour l’avoir vue en vrai… Je peux vous dire qu’elle est incroyable ! La transformation se passe sous nos yeux au fur et à mesure que l’on tourne autour de la sculpture mais surtout, on peut voir l’expression du visage de la nymphe. On entendrait presque son cri de désespoir et ses appels au secours. Une histoire d’amour disent-ils…

Apollon et Daphné, Pollaiuolo, 1470-1480

Apollon et Daphné, Pollaiuolo, 1470-1480

L’histoire de Daphné est assez brève mais je tenais absolument à en parler car souvent dans les livres, son mythe est raconté dans les sections « histoires d’amour ». Je trouve cela très étrange quand on sait que du côté de la nymphe, il n’y a que du dégout. Elle est en réalité comme beaucoup d’autres, victime d’un dieu. Je ne vous dis pas le nombre de fois où j’ai pu lire que l’histoire d’Apollon et Daphné était une histoire d’amour. Ca m’a très souvent étonnée. Pour le coup, l’histoire de ces deux là est clairement une histoire de domination. Daphné, dans la mythologie grecque, est juste présente pour montrer un trait de caractère du dieu. La domination et la violence sont vraiment très présentes chez lui malgré le fait qu’il soit le dieu des arts et de la beauté. C’est d’ailleurs assez contradictoire. Elle est aussi en quelque sorte victime de l’amour lui-même, victime d’un amour et d’une passion non partagée créée de toute pièce par Eros.

Ce mythe deviendra par la suite une morale mettant en garde contre les effets du sentiment amoureux. Il fait aussi référence à la vanité du désir qui peut à n’importe quel moment s’essouffler ou même se transformer en dégout. Et puis, comme on le dit souvent, la frontière entre amour et haine est plutôt mince…

Que pensez-vous de ce mythe et surtout, du fait que cette histoire soit sans cesse référencée dans les « histoires d’amour » des mythes grecques ?

D’autres portraits à découvrir :


N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, à liker l’article, à vous abonner au site et à me suivre sur Instagram pour ne rien rater de mes aventures !


Rejoignez-moi sur Instagram et Facebook et Youtube 

2 commentaires sur « Daphné et Apollon, une histoire d’amour ? »

  1. Je connaissais ce mythe.
    J’ai, pendant un temps enseigné l’histoire des jardins où l’on parle évidemment de végétaux. A ce titre, j’ai plusieurs fois croisé la route d’Apollon dont les histoires d’amour sont en réalité, quasi invariablement des histoires de viol. Fille ou garçon, le bougre n’aime guère qu’on lui résiste et il s’assoit confortablement sur le refus de ceux qui font l’objet de sa convoitise.
    Concernant les femmes, leur statut, assez dévalorisé dans la société grecque antique, explique sans doute en partie le fait que leur consentement soit ignorée, de même que la notion, à l’époque.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s