Le défilé Automne/Hiver 2021-2022 de Moschino

« Pour moi, un défilé sans public n’a aucun intérêt » : ces mots prononcés par Jeremy Scott le directeur artistique à la tête de la marque italienne Moschino reflètent un des nombreux problèmes causés par la pandémie que nous vivons actuellement. En effet, les créateurs de mode doivent à présent se renouveler et dire au revoir, pour un certain temps, aux si mythiques défilés de mode. Afin de présenter leurs toutes nouvelles collections, les grandes maisons se renouvellent pour proposer quelque chose de tout nouveau.

Avant de continuer, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram (UneBreveHistoiredArt), à vous abonner à mon site et à liker l’article à la fin de votre lecture s’il vous a intéressé.

img_8561
img_8560
img_8574
img_8572

Depuis l’année dernière, les créateurs de mode doivent encore plus utiliser leur imagination afin de montrer leurs collections à venir. La mode n’attend pas ! La pandémie ne permettant pas aux marques d’organiser les défilés si adorés des fashionistas, ceux-ci se retrouvent donc derrière nos écrans. Télétravail pour tout le monde donc ! Mais quel ennui pour Jeremy Scott, lui qui ne souhaite absolument pas organiser un défilé sans public, sans voir les réactions des spectateurs… Coincé à Los Angeles, il décide donc de créer pour la présentation de sa collection Automne/Hiver 2021-2022 quelque chose qui ferait honneur à ses créations. Il décide de créer une vidéo de 12 minutes et rend hommage par la même occasion à l’âge d’or Hollywoodien. S’inspirant du film Femmes de Georges Cukor sorti en 1939, il s’entoure des mannequins les plus en vogue : Winnie Harlow, Stella Maxwell, Miranda Kerr, Hailey BieberDita Von Teese, la Reine du Burlesque incontestée et une de ses très bonnes amies est aussi de la partie.

img_8568
img_8566
img_8564
img_8570
img_8563

Ce court métrage de 12 minutes s’articule donc entre différents décors peints comme ça pouvait être le cas dans les films de l’âge d’or américain. Jeremy Scott joue avec ces codes et nous fait voyager dans le temps. Néanmoins, il vacille entre tradition et modernité. Personnellement, c’est quelque chose que j’apprécie beaucoup. Scott est connu pour son style plutôt excentrique, il sort du cadre volontairement. Cette excentricité est d’ailleurs devenue sa signature. J’ai tout de même remarqué quelque référence à Yves Saint Laurent ou encore Chanel. Je dirai que ce sont des réinterprétations de grands classiques. Il les rend complètement décalés avec des imprimés assez fous. Pour lui, les femmes n’ont pas besoin d’une autre paire de jean ou de nouveaux joggings donc ça ne sert à rien de montrer cela, ça ne l’intéresse pas. 

img_8575
img_8571
img_8565
img_8573

J’ai tellement adoré ce défilé. Je pense que Jeremy Scott a vraiment réussi son pari car depuis jeudi, tout le milieu de la mode parle de son court-métrage et on l’a vu beaucoup tourné sur les réseaux. Il a profité de cette difficulté imposée par la pandémie pour créer quelque chose d’assez novateur et je sens que beaucoup de marques vont s’y mettre aussi. C’est un bon moyen d’expression pour les directeurs artistiques et une manière d’encore plus ancrer leur univers.

Je vous laisse donc cette sublime vidéo, elle vaut vraiment le coup d’œil ! Comme quoi, la mode est vraiment une forme d’art…

Qu’avez-vous pensé de ce défilé ? C’est quand même une très bonne manière de se réinventer !


N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, à liker l’article, à vous abonner au site et à me suivre sur Instagram pour ne rien rater de mes aventures !


Rejoignez-moi sur Instagram et Facebook et Youtube

5 commentaires sur « Le défilé Automne/Hiver 2021-2022 de Moschino »

  1. Une collection et des décors sous le signe de la fantaisie, et de nature à combattre la morosité ambiante… J’adooore… !! 😀
    Dommage que cela ne se lise pas vraiment sur les visages des mannequins, le sourire dans ce milieu étant sans doute considéré comme un moment d’égarement !

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’aime pas du tout et j’ai toujours eu du mal à comprendre les défilés car il y a un énorme décalage entre ce qu’on voit dans les défilés et dans la rue, pourtant on suit généralement la mode dans les deux cas. ^^
    Mais le principal c’est que ça plaise aux personnes qui aiment les défilés. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s