Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, au Palais Galliera

Le Palais Galliera, connu comme étant le Musée de la Mode de la ville de Paris, est resté fermé un bon moment afin de rénover et surtout d’étendre sa capacité d’exposition. Le musée a donc réouvert ses portes pour notre plus grand plaisir le 1er octobre et propose une exposition évènement, la tout première rétrospective de Gabrielle Chanel, personnalité iconique du monde de la mode.

Intitulée « Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode« , cette exposition met en avant tout le travail d’une couturière unique ainsi que son style reconnaissable entre tous.

Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, Palais Galliera

Gabrielle Chanel (1883-1971), surnommée aussi Coco, est un personnage emblématique de la mode. Sa vie est a été très riche en évènements mais aussi en controverses. Ceux-ci auront marqués sa personnalité plus que complexe. C’est une femme pleine de mystère. Sa vie mais aussi ses amours ont passionnés les foules au point que de nombreuses biographies lui ont été dédiées. Et cela, même de son vivant. Le Palais Galliera, entant que Musée de la Mode, décide de dresser son portrait entant que couturière et d’axer son exposition sur son travail et non sur tous les scandales qui gravitent autour d’elle. C’est donc une exposition rétrospective, la toute première d’ailleurs consacrée à Gabrielle Chanel. 

De manière chronologique, le Palais Galliera revient donc sur le style emblématique de Chanel. Celle-ci crée une révolution dans le monde de la mode allant à l’encontre de la tendance et transforme son nom en marque de luxe reconnue par tous et à travers le monde entier.

Gabrielle Chanel souhaite créer une mode intemporelle mais aussi confortable s’alliant parfaitement avec la féminité tout en étant chic, sophistiqué et moderne. 

Gabrielle Chanel dans ses créations souhaite d’une certaine manière libérer le corps des femme. Elle utilise des matières souples et fluides dans lesquelles n’importe qui pourra se sentir à l’aise. Le confort est une règle d’or. Mais attention, le style tient aussi une très grande importance. Chanel propose une nouvelle forme d’élégance qu’elle défendra jusqu’à la fin. Il n’y aura pas de superflu dans ses créations. Elle est aussi connue pour cette grande sobriété qui sera par la suite synonyme de chic à la française. La couturière s’inspire de ses propres goûts et se fait entièrement confiance. C’est donc en 1915 qu’elle crée sa maison de couture à Biarritz et lui donne son propre nom.

La couturière crée des vêtements assez amples dans des tons très sobres comme le blanc et le beige ainsi que des silhouettes complètement monochromes. On retrouve assez peu de motif à vrai dire. On retrouve tout de même quelques fleurs qui pour Gabrielle Chanel symbolisent la fraicheur et la jeunesse, l’intemporalité encore une fois. Ses looks peuvent parfois semblés assez strictes et je me dis que d’une certaine manière, cela reflète bien la personnalité de la couturière.

IMG_3960Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, Palais GallieraIMG_3976

Il n’y a pas que le style de Chanel qui est emblématique. Il y a aussi ce fameux parfum connu aujourd’hui dans le monde entier et surtout ultra réputé. Il est vraiment le symbole du chic à la française, c’est bien le Chanel n°5. Créé en 1921, lui aussi va à l’encontre de ce qui se fait à l’époque. Il est très différent et a été conçu comme Gabrielle Chanel le souhaitait. Il est composé de 80 composants et ne renvoie à aucune senteur connue jusqu’alors. Il est unique et très reconnaissable. Sa bouteille de parfum diffère aussi de ce qui se faisait à l’époque, dans les années folles, où l’on valorisait les ornements. Chanel décide de faire quelque chose de très simple et épuré, à l’image de ses vêtements. Elle lui donne le nom de son chiffre porte bonheur, le numéro 5. Chanel donne ici sa vision de la modernité. Ce parfum sera le plus vendu au monde et deviendra la signature de la maison de couture. 

Le flacon de ce parfum sera d’ailleurs sans cesse réinventé. Et on peut voir ici tous les contenants de cosmétique de la marque Chanel. Les parfums, les crèmes, les rouge à lèvre…

Gabriel Chanel est aussi très réputée pour ses robes du soir. Encore une fois, elle tente de simplifier au maximum ses créations et de montrer que l’on peut être chic et sophistiquée sans être dans l’excès. C’est donc dans les années 30 qu’elle crée des robes du soir assez classiques toujours dans des matières fluides qui facilitent le mouvement. Les coupes proposées flattent le corps féminin. La féminité est là grâce à ces différents volants et les longueurs inégales qui donnent une forte impression de légèreté. Et même quand Chanel utilise des paillettes ou des sequins, elle ne tombe jamais dans l’excentricité. 

Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, Palais Galliera
Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, Palais Galliera
Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, Palais Galliera

En plus des matières fluides comme le jersey, on retrouve aussi des modèles en tweed. C’est après un voyage en Ecosse que Gabrielle Chanel se met à utiliser cette matière. Elle crée ces fameux tailleurs encore une fois devenus aujourd’hui iconiques et surtout, devenus une référence dans le monde de la mode. C’est donc dans les années 50 qu’ils voient le jour. Chanel à plus de 70 ans maintenant et voit l’émergence du « New Look » de Christian Dior. Celui-ci crée des formes vraiment très cintrées qui d’une certaine manière, enferment le corps des femmes. Encore une fois, Chanel va vouloir aller à l’encontre de cela et libérer le corps de ces dames et leurs mouvements. Elle va créer ces ensembles en tweed composés d’un cardigan et d’une jupe. Ce sont encore des pièces très épurées, sans aucune excentricité. Chanel cherche une nouvelle fois l’élégance et le naturel. 

Voici encore des éléments emblématiques de la marque Chanel et surtout deux de ses nombreux symboles : le sac 2.55 et le soulier bicolore.

Le sac 2.55 est lancée en 1955. Gabrielle Chanel s’intéresse autant aux vêtements qu’à l’accessoire. Elle souhaitait créer une silhouette dans son ensemble et comme on dit dans la mode « une femme ne sort jamais sans son sac ». Celui-ci est encore une fois très reconnaissable de part son aspect matelassé et sa bandoulière en chaine permettant de porter le sac aussi bien à la main qu’à l’épaule. Il est depuis les années 50, sans cesse réinventé et il existe maintenant en plusieurs tailles et coloris. Il est de plus sans cesse copié par la « fast fashion » mais évidemment, jamais égalé.

Il en va de même pour le soulier bicolore. Encore une fois, tout est pensé pour rendre ce soulier plus qu’élégant. Chanel le souhaitait beige pour allonger la jambe au maximum et donc valoriser le corps des femmes et elle souhaitait que le bout soit noir pour faire paraitre le pied plus petit. De plus la bride et le petit talon permettent un confort et une liberté de mouvement. Tout cela rentre complètement dans le ligne directrice de Gabrielle Chanel : élégance, légèreté, confort…  

Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, Palais Galliera
Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, Palais Galliera
Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, Palais Galliera

Les rénovations du Palais Galliera permettent d’étendre encore plus leur capacité d’exposition. L’exposition « Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode » s’étend donc sur deux étages. Il y a une tonne de choses à voir, de nombreux vêtements mais aussi de nombreux bijoux. Autant Chanel aimait les looks sobres, simples, sans aucune excentricité, autant, elle se lâchait vraiment sur les bijoux. Et justement, elle jouait avec ce contraste et cela dès les années 20. 

Pour ses bijoux, elle s’inspire autant de l’histoire que de l’exotisme. On retrouve énormément de fleurs ou d’animaux. Le style des bijoux se trouve aux antipodes du style de ses vêtements. Elle joue avec les superpositions en accumulant par exemple les rangs de ses colliers. Colliers de perles, sautoirs, boucles d’oreilles, bracelets mais aussi broches. La broche chez Chanel se retrouve partout que ce soit sur un cardigan, sur un chapeau ou encore au revers d’une manche… 

Cette ambivalence entre la simplicité du vêtement et l’extravagance du bijoux aura sans doute contribuée au style Chanel et à cette étrange contradiction bien connue chez sa créatrice.

Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, Palais Galliera
Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, Palais Galliera
Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, Palais Galliera

En plus de ses tailleurs emblématiques, Gabrielle Chanel est aussi connue pour ses fameuses robes du soir. Encore une fois, elle respecte sa ligne de conduite en créant des pièces épurées, sophistiquées, chics, sans aucun superflu. Elle utilise des matière souples et fluides comme à son habitude. Quand d’autres créateurs à cette époque utilisent des pierreries et des broderies, elle préfère encore une fois faire dans la sobriété. Elle utilise comme à son habitude ses couleurs fétiches, le noir, le blanc, le beige et quelque fois le rouge. 

Gabrielle Chanel décède en 1971 et jusqu’à la fin, elle créera de nouvelles collections. Toutes ces années elle gardera la même ligne de conduite et ne cessera de réinventer son style et ses pièces emblématiques. Celles-ci sont d’ailleurs devenues des symboles forts de la marque et identifiables à travers le monde. Chanel est devenu un symbole de modernité, du style à la française, de l’élégance. On lui doit d’ailleurs sans doute notre réputation à l’étranger de femme française chic. 

Que pensez-vous du style iconique de Chanel ?

Vous avez donc jusqu’au 14 Mars 2021 pour aller découvrir l’exposition « Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode » au Palais Galliera.


N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, à liker l’article, à vous abonner au site et à me suivre sur Instagram pour ne rien rater de mes aventures !


Rejoignez-moi sur Instagram et Facebook et Youtube ❤

9 commentaires sur « Gabrielle Chanel, Manifeste de la Mode, au Palais Galliera »

  1. J’ai comme toujours connu le Palais Galliera vide ou en travaux, ce grand bâtiment a du mal à trouver sa vocation. Souhaitons que ce nouvel espace aménagé en sous-sol soit plus facile à utiliser que la (trop) vaste pièce principale du bâtiment. L’an dernier j’ai visité l’exposition consacrée à Thierry Mugler au Musée des Beaux-Arts de Montréal, ce fut un grand succès, il y a donc certainement un intérêt et un public pour l’art de la mode, et Paris est bien placé. Merci d’en faire la promotion.

    Aimé par 1 personne

    1. Ha bah là pour le coup je dois dire que le Palais Galliera a très bien aménagé ses espaces. L’exposition est sur deux étages et il a énormément de choses à voir. Je pense qu’ils étaient assez limité avant d’où leur fermeture de presque deux ans ! Affaire à suivre donc 😉

      Ps : a la rentrée 2021, il y aura une exposition sur Mugler au Musée des Arts Deco, il me tarde de la découvrir ! 😉

      Merci pour votre retour !

      Aimé par 1 personne

  2. L’ambiance de cette exposition semble géniale, le fait que ce soit sombre mais avec des lumières qui mettent en valeur tout ce qui est exposé. ^^
    Beaucoup de robes sont très jolies, tout comme le sac avec sa magnifique chaîne dorée ou les souliers bicolores avec cette sublime association beige et noir. Les bijoux sont très classes aussi. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s