Helmut Newton , photographe de l’érotisme chic

Helmut Newton fait partie des grands noms de la photographie. A travers l’objectif de son appareil photo, il nous dévoile sa vision de la luxure, des femmes et de la mode. Vivement critiqué car jugé scandaleux, il n’en reste pas moins une référence dans le monde de l’art.

Lire la suite de « Helmut Newton , photographe de l’érotisme chic »

« L’Exhibitionniste » : Christian Louboutin, une première exposition au Palais de la Porte Dorée

S’il y a un bien un créateur que j’affectionne plus que tout c’est bien ce cher Christian Louboutin ! Depuis des années et des années, je suis avec grande assiduité son parcours et son évolution. Je me souviens bien plus jeune, admirer ces fameuses chaussures à semelles rouges. Plus tard, à force de voir des expositions rétrospectives sur des créateurs de talents tels que Azzedine Alaia, Christian Dior ou encore Yves Saint Laurent, je me disais qu’une exposition consacrée à Christian Louboutin serait un rêve… Et ils l’ont fait ! En effet, depuis le 26 Février, le Palais de la Porte Dorée propose une exposition intitulée « L’Exhibitionniste » consacrée à ce créateur de génie !

Lire la suite de « « L’Exhibitionniste » : Christian Louboutin, une première exposition au Palais de la Porte Dorée »

Marche et Démarche, une histoire de la chaussure, actuellement au Musée des Arts Décoratifs

Jusqu’au 22 Mars, le Musée des Arts Décoratifs propose une exposition dédiée à la chaussure. Accessoire de mode adoré par tous parfois même collectionné, il a de tout temps été un indispensable de la marche. Comment percevait-on la chaussure à travers les époques, le monde mais aussi les milieux sociaux ? Mais surtout, quelle a été son évolution ? C’est à travers plus de 500 œuvres comportant évidemment des paires de souliers mais aussi des peintures, films et affiches que l’exposition « Marche et Démarche, une histoire de la chaussure » tente de répondre à ces questions.

Lire la suite de « Marche et Démarche, une histoire de la chaussure, actuellement au Musée des Arts Décoratifs »