La Galerie Borghèse

S’il y a bien un endroit à aller visiter à Rome, ce serait la Galerie Borghèse. Ce musée regroupe une collection d’oeuvre d’art plutôt extraordinaire. De Caravage au Bernin, les grands artistes italiens s’y croisent un à un au milieu d’un décor baroque à souhait. Artistiquement parlant, on peut dire que l’Italie n’a clairement rien à envier à ses voisins. Berceau de nombreux courants artistiques comme l’art renaissant, le baroque ou encore le rococo, il a vu naître les plus grands artistes de tous les temps. ❤

Galerie BorgheseIMG_6743IMG_6744Galerie BorgheseIMG_6903

La Galerie Borghèse est un musée hyper connu de la capitale italienne pour la richesse de sa collection. Elle est située dans un parc de 80 hectares ou  se trouvent aussi d’autres musées et fondations. C’est un parc plutôt sympathique d’ailleurs !

Ce Musée comme son nom l’indique appartenait à la famille Borghèse, des collectionneurs d’art. Au fil des siècles, ils ont accumulé des œuvres signées par les artistes les plus connus dont le Bernin, Titien, Caravage ou encore Canova. C’est aussi un endroit richement décoré et au style baroque. Les œuvres sont extrêmement bien mises en valeur, particulièrement les sculptures.

D’ailleurs… En parlant de sculptures… Voici pourquoi je souhaitais absolument visiter la Galerie Borghèse : deux statues signées Le Bernin (ou plutôt Bernini 😉 ).

Galerie Borghese

La première se nomme L’enlèvement de Perséphone et raconte un des mythes gréco-romain le plus connus, celui qui explique d’ailleurs les saisons !

EN BREF :

Un jour, Perséphone, fille de Déméter, déesse de l’agriculture, cueille tranquillement des fleurs et des fruits quand tout d’un coup, la terre s’ouvre sous ses pieds. Là, Hadès, dieu des Enfers, tiré par son char en sort, la soulève et la kidnappe pour la ramener avec lui dans son palais. Ayant consommé un fruit et les lois étant très strictes, la jeune fille ne peut donc revenir sur terre… Par tristesse mais aussi pour se venger, sa mère laisse mourir les Hommes de faim en arrêtant toutes les cultures. Plus rien ne pousse de la terre. Zeus alors, le dieu des dieux, trouve un compromis que Déméter se voit obligée d’accepter. Pendant la moitié de l’année, la déesse pourra retrouver sa fille, Perséphone retournera sur terre (c’est la période du printemps et de l’été) mais l’autre moitié, elle sera obligée de retourner aux Enfers au côté de Hadès (c’est la période de l’automne et de l’hiver)…

N’est ce pas franchement hyper poétique !?

IMG_6782Galerie BorgheseIMG_6787Galerie BorgheseGalerie BorgheseGalerie BorgheseIMG_6795Galerie Borghese

Bernini a seulement 23 ans nous crée une statue entièrement en marbre à couper le souffle ! De style baroque, on y retrouve un incroyable mouvement. L’ artiste a souhaité illustré ce moment de l’histoire, le moment de l’enlèvement où tout se passe très vite, et cette vitesse d’ailleurs, on la ressent ! C’est tellement magique ! La sculpture est étonnante de réalisme ce qui prouve le talent fou de l’artiste. Les muscles saillants du dieu, la torsion de son corps, la larme de Perséphone, mais aussi la pression sur sa cuisse… Tout parait réel ! Tout cela montre la violence du rapt : ses cheveux jetés en arrière, ses larmes, on l’entendrait presque crier… Et puis les gestes des deux personnages… On sent bien que la jeune fille se débat, elle le repousse avec son bras gauche et le haut de son corps semble vouloir s’échapper lui aussi ! Hadès lui, accompagné de son chien à trois têtes Cerbère ne lâche rien, il la tient fermement contre lui et ça se voit ! On peut apercevoir les marques de ses mains sur la peau de Perséphone… Un gros rapport de force à lieu.

De la folie cette oeuvre je vous le dit ! Encore plus à la voir en vrai, c’était un rêve pour moi. Pourtant placée dans une très grande salle aux côtés d’autres œuvres, je peux vous assurer que ce chef d’oeuvre de Bernini les éclipse toutes…

IMG_6834

La deuxième se nomme Apollon et Daphné. C’est aussi une oeuvre de jeunesse puisque le Bernin l’a commencé à 24 ans… Quel talent quoi pour un si jeune âge ! Ses statues font clairement de l’ombre aux statues antiques ! Comme pour la statue précédente, celle-ci est faite entièrement de marbre. Il fait ici référence à une célèbre métamorphose que l’on peut d’ailleurs retrouver chez Ovide … 😉

EN BREF :

Tout aurait très bien pu se passer si Apollon, dieu des arts et de la beauté, ne s’était pas querellé avec Éros (Cupidon), le dieu de l’amour lui même ! Pour se venger de cet Olympien certainement un peu trop sûr de lui, Éros décroche deux flèches : une en or pour Apollon, l’autre en plomb pour Daphné. Daphné est une nymphe, elle devait sans doute juste passer par là quand elle reçut la flèche de plomb en plein cœur. Apollon se prit d’amour pour elle et quand les dieux aiment, vous l’aurez comprit… Ça finit toujours mal ! Il se met donc à la poursuite de la nymphe. Daphné elle, dégoûtée par l’amour à cause de la flèche de plomb essaie de fuir ce dieu un peu trop insistant mais personne ne peut résiste à un dieu… Au moment où Apollon la touche et arrive à son niveau, la nymphe se transforme littéralement. Ses prières sont exaucées. Elle lui échappe en se transformant en laurier !

IMG_6836IMG_6820IMG_6828

Cette métamorphose est ici immortalisée ! On se retrouve face à un entre deux. Daphné n’est plus tout à fait une nymphe mais elle n’est pas tout à fait un arbre… Lorsque l’on tourne autour de la statue l’histoire se déroule sous nos yeux. On voit la transformation se faire et c’est tellement beau je vous jure… Et puis encore une fois ce mouvement. On ressent la course poursuite, on la voit ! C’était vraiment une oeuvre que je voulais voir et je vous assure que lorsque l’on se trouve en face c’est impressionnant ! Les artistes italiens étaient vraiment très très doués ! Le Bernin, à son jeune âge, faisait vraiment des prouesses ! Il a d’ailleurs fait plusieurs sculptures un peu partout dans la ville de Rome.

En tout cas, c’est rare que je sois aussi admirative devant une oeuvre. J’apprécie toujours la beauté et la qualité mais là je dois avouer que ces deux œuvres sont vraiment au-dessus, elles sont vivantes.

IMG_6870IMG_6851IMG_6866

Franchement, si je devais vous conseiller juste un endroit à aller visiter à Rome ce serait vraiment celui-ci ! La Galerie Borghèse est tellement riche ! Je ne vous ai pas montré de tableau du Caravage car il y avait beaucoup de monde et que pour prendre des photos ce n’était pas très aisé, mais vraiment ses tableaux sont magnifiques aussi. Il y a une tonne de pépites et je suis sûre que ça pourrait vous plaire. Cette galerie est magique, les statues sont renversantes de réalismes et prouvent le savoir faire des artistes de l’époque…

Ce petit article se termine donc, j’espère que vous avez apprécié ma petite minute mythologie greco-romain. Enfant, je me passionnais pour ces folles histoires et aujourd’hui, j’ai gardé ce goût hyper prononcé pour elles, j’adores retrouver ces grandes figures dans l’art et voir de quelle manière les artistes s’en inspirent et les représentent !

Alors, vous avez appréciés ces deux petites histoires ? Tellement poétiques non ? La mythologie aura toujours été une inspiration majeure pour les peintres et sculpteurs ❤

N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, à liker l’article et à vous abonner au site ainsi qu’à me suivre sur Instagram pour ne rien rater de mes aventures ! 😉

7 commentaires sur « La Galerie Borghèse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s