Sarah Winchester et les architectes de l’au-delà

Lors de ma visite au Musée Maillol, j’ai pu croiser très brièvement Sarah Winchester. Le musée propose actuellement une exposition intitulée « Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l’au-delà » et quel étonnement pour moi de tomber sur ce petit portrait en noir et blanc que je connaissais déjà si bien. Cette personnalité est très connue dans le monde du paranormal puisque lorsque certains, comme Augustin Lesage, peignaient en affirmant agir sous les commandes des esprits d’autres, comme elle, construisirent carrément une immense maison. Nous commençons donc ce mois d’octobre avec une histoire de fantômes comme on les aime !

Portrait de Sarah Winchester

Sarah Lockwood Pardee nait en 1839 dans la Nouvelle-Angleterre et plus précisément, dans l’état du Connecticut. On sait qu’elle a plusieurs frères et sœurs et qu’elle fait partie de la haute société. Elle a pu étudier dans les meilleures écoles et a très bonne réputation. Elle possède le talent de la musique puisqu’on sait qu’elle jouait divinement bien du piano. Elle parle aussi différentes langues dont le français et le latin. Elle a donc disposé de la meilleure éducation qui soit. 

En 1862, elle épouse William Winchester qu’elle avait rencontré lors d’une soirée mondaine. A cette époque, les mariages se font beaucoup en fonction de la classe sociale et forcément, William est aussi très bien né. Il est le fils d’Oliver Winchester, le propriétaire de la Winchester Repeating Arms Company connu notamment pour ses fameuses carabines. Père et fils travaillent donc ensemble dans cette société qui domine complètement le marché d’armes américain.

Tout se passe donc très bien jusque là pour Sarah Lockwood Pardee devenue à présent Sarah Winchester. Quatre ans après son mariage avec William vint au monde une petite fille prénommée Annie. J’imagine que cette petite fille devait être hyper désirée car généralement à l’époque, on enchainait les enfants directement après un mariage. Il leur aura fallu un peu de temps pour avoir leur enfant. Malheureusement, cette petite fille souffre d’une maladie appelée le marasme et qui crée de fortes carences alimentaires. Seulement un mois après sa naissance, Annie décède… C’est une tristesse sans nom pour ses parents. Sarah Winchester souffrira d’une très grosse dépression et peinera à s’en sortir. Le couple n’aura jamais d’autre enfant…

Maison Winchester

La mort d’Annie marquera donc profondément Sarah Winchester. Son malheur ne s’arrêtera pas là puisqu’en 1881, à seulement 43 ans, William décède de la tuberculose, un an après son père Oliver. Sarah hérite donc de 50% des parts de la Winchester Repeating Arms Company et perçoit quotidiennement des rentes énormes. 

Sarah Winchester était très superstitieuse. Elle avait l’impression d’être atteinte du mauvais œil, se trouvait beaucoup trop malchanceuse et cherchait une réponse. Elle voulait savoir pourquoi le sort s’acharnait sur elle. Elle se dirigea donc à Boston et y rencontra un médium. C’était vraiment la grande mode au XIX° siècle. L’occultisme et l’étrange fascinaient énormément que ce soit aux Etats-Unis ou à travers l’Europe.

Il se trouve que ce médium avait certaines choses à dire à Sarah. Elle allait enfin avoir les réponses qu’elle cherchait tant. En effet, d’après les esprits avec qui cet homme pouvait entrer en contact à travers une planche de oui-ja, sa famille était bel et bien maudite. Les fantômes des personnes tuées par une arme Winchester en avait désormais après elle. Le medium lui dit donc de partir en Californie et d’y faire construire une maison pour elle mais aussi pour les esprits mais attention, elle ne doit jamais au grand jamais arrêter les travaux sinon, ce sera la fin pour elle… 

Sarah Winchester étant très superstitieuse et ayant toujours pensé être maudite prit ces mots à la lettre. Elle vendit donc la maison dans laquelle elle vivait avec son mari depuis des années pour aller en Californie. Là-bas, en 1886, elle acheta un ranch et les travaux commença…

Maison Winchester
Maison Winchester

Ce ranch sera transformé en manoir de style colonial. Elle commencera par rajouter petit à petit plusieurs pièces au point qu’aujourd’hui, la demeure comporte environ 160 pièces et est sur 7 étages. Les travaux se faisaient jour et nuit, 7 jours sur 7, tous les jours de l’année. Ils ne s’arrêtèrent jamais. 

Tous les soirs, Sarah Winchester avait rendez-vous dans un salon privée, la Salle Bleue. C’est dans cette pièce qu’elle communiquait avec les esprits qui lui dictèrent les travaux à faire le lendemain. Tous les matins, elle donna les plans au contremaitre. Ces plans étaient souvent étranges et farfelus, parfois irréalisables. La maitresse de maison n’avait d’ailleurs aucune connaissance en architecture.

Maison Winchester

La Maison Winchester est vraiment très étrange. C’est un véritable labyrinthe, il est très facile de s’y perdre. On retrouve des escaliers qui partent dans tous les sens et qui sont parfois inutiles ou encore des portes qui s’ouvrent à l’extérieur, dans le vide. On peut vite être désorienté à l’intérieur. Les ouvriers perdaient le sens de l’orientation au point de devoir créer des cartes eux-mêmes pour retrouver leur chemin. C’est dire à quel point ce manoir était très complexe. La théorie la plus célèbre pour expliquer justement ces différentes incohérences est que Sarah Winchester essayait de désorienter les fantômes de sa maison. Elle tentait en quelque sorte de les semer. On dit même qu’elle ne dormait jamais dans la même chambre… Peut-être pour ne pas être retrouvée par ses traqueurs invisibles.

Malgré toutes ces étrangetés, la Maison Winchester était vraiment très moderne pour l’époque que ce soit au niveau de la décoration, des matières utilisées ou encore au niveau de la plomberie. 

Sarah Winchester

Comme beaucoup de ce genre d’histoire, on ne pourra jamais savoir si c’était vrai. En tout cas, ça avait l’air d’être la réalité dans laquelle vivait Sarah Winchester. Sa santé mentale semblait très atteinte suite au décès de sa fille d’abord puis de son mari. Sa tristesse l’a sans doute plongée dans un gouffre sans fond et peut-être que la création de cette maison l’a aidée à tenir le coup. C’est le projet de toute sa vie. Elle aura mit en tout 38 ans à construire cette immense demeure sans jamais arrêter les travaux. Cela montre tout de même un comportement assez compulsif. Est-ce qu’elle pensait vraiment être maudite et pourchassée par des esprits ? Pensait-elle vraiment sa vie en danger ? En tout cas, ce projet l’aura raccroché à la vie. Elle décèdera une nuit, dans son lit en 1922, à l’âge de 83 ans.

Aujourd’hui, la Maison Winchester est un endroit touristique. Elle est devenue un musée et plusieurs employés, eux aussi complètement désorientés face à tant d’incohérences architecturales, prétendent avoir vu ou entendu des fantômes…

Connaissiez-vous l’histoire de Sarah Winchester ?

Je vous conseille vivement la vidéo du Grand JD qui a eu la chance de visiter cette maison.


N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, à liker l’article, à vous abonner au site et à me suivre sur Instagram pour ne rien rater de mes aventures !


Rejoignez-moi sur Instagram et Facebook et Youtube ❤

8 commentaires sur « Sarah Winchester et les architectes de l’au-delà »

  1. J’ai visité l’exposition au Musée Maillol « Esprit es-tu là? » et j’avoue que je me suis laissé embarqué dans les histoires des trois peintres surnaturels. Merci pour ce complément de visite en me faisant découvrir une histoire et un lieu que je ne connaissais pas encore. J’adore ce genre de petite pépite architecturale et artistique.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui l’histoire de Sarah Winchester s’associe très bien avec l’exposition du Musée Maillol ! Elle permet de voir qu’à deux endroits différents du globe, le goût pour l’occulte était le même. Le XIXeme est clairement le siècle du paranormal 😉

      Merci en tout cas pour votre commentaire 💋

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s