Les « Chloé Girls » de Guy Bourdin

Ce qui est fabuleux avec internet, c’est le partage ! C’est d’ailleurs une des principales raisons pour laquelle j’ai décidé d’ouvrir mon blog ! En surfant, je trouve toujours des bons plans, de bons endroits où aller goûter et des beaux endroits à visiter ! C’est le cas pour l’exposition que je suis allée voir dimanche après midi ! La maison de haute couture Chloé décide d’ouvrir ses portes au public en proposant des expositions ! Je suis donc aller voir « Feminities », qui est d’ailleurs la toute première expo qu’organise Chloé. Le célèbre photographe de mode Guy Bourdin y est mis à l’honneur !

Quelques jours après avoir convenu d’un rendez-vous pour pouvoir visiter l’exposition, je me suis donc rendue joyeusement sur les lieux ! En effet, pour se présenter à la maison Chloé, il faut réserver sa place sur leur site internet. En arrivant, on est accueilli par de gentilles hôtesses dans une salle hyper cosy et moderne. Super agréable ! Les visites se font en petit groupe d’à peine 10 personnes, et nous sommes accompagnés tout du long par une employée de la maison qui nous explique tout de A à Z ! Franchement je trouve cela super agréable ! En plus, la jeune femme qui nous accompagnait était vraiment sympathique, expliquait les choses super bien et répondait à toutes nos questions. Comme quoi, les visites guidées, c’est vraiment bien ! Du fait de notre comité assez restreint, on pouvait vraiment admirer les photographies, les magazines et les vêtements exposés ! On nous a vraiment laissé prendre notre temps !

La visite débute avec une petite chronologie de la marque ! C’est Gaby Aghion qui a fondé la marque en 1952. Elle souhaite créer une marque de luxe de « prêt-à-porter », c’est à dire de vêtements simples sans chi-chi, dans lesquelles les femmes peuvent se mouvoir sans problèmes, en étant à leur aise. On apprend que Gaby avait un rituel pour ses collections puisqu’elle les nommait en fonction des lettres de l’alphabet ce qui laissait transparaître sa culture et ses inspirations artistiques. Plusieurs modèles emblématiques sont exposées pour nous définir « Chloé » : des coupes simples, des tissus légers, beaucoup de robes, des chemises colorées à motifs… Tout cela dans une superbe scénographie puisque les vêtements sont rangés dans des armoires, ce qui crée quelque chose de très intimiste comme si l’on était à la maison ! Gros coup de cœur pour ce LED « Chloé » et ses jeux de lumières ! ❤

La suite de l’exposition rentre dans le vif du sujet : Guy Bourdin. Pourquoi avoir mit à l’honneur ce photographe pour la toute première exposition de la maison ? Tout simplement car il est l’artiste qui a le plus immortalisé les « Chloé Girls » ! Beaucoup de ses photographies se sont retrouvées dans les plus grands magazines de mode notamment dans Vogue Paris. Les magazines sont son support de prédilection puisqu’il joue avec les mises en page et en particulier avec la reliure puisque celle-ci coupe parfois ses photographies en deux parties, ce qui amène plusieurs axes de lecture, différents sens et interprétations !

Ce qui saute aux yeux dans l’Oeuvre du photographe, c’est le fait qu’il travaille énormément en noir et blanc. Ce procédé permet de créer un certain mystère dans les scènes immortalisées par l’objectif de l’artiste. On retrouve toujours quelque chose d’ambiguë, on ne sait jamais réellement ce qu’il se passe, ce qui amène le spectateur à la réflexion et à l’interprétation. Il y a aussi une certaine mise en scène, un côté très théâtral et pourtant le photographe niait cela puisqu’il disait laisser une liberté complète aux modèles. Guy Bourdin, tout comme Gaby Aghion, était un passionné d’art, une personne très cultivée et s’inspirait énormément de l’art en général comme par exemple du surréalisme. Il appréciait particulièrement Man Ray ! Personnellement, je trouve qu’il y a aussi une forme de romantisme dans certaines de ces œuvres… Ces jeux de lumières, ces femmes seules dans un cadre immaculé laissant libre cour à leurs pensées et à leurs sentiments !

Ces œuvres sont accompagnées de vêtements que Bourdin mettra en valeur dans ses photographies ! Je craque complètement pour ces jolies robes pastelles, légères et printanières et pour ce manteau brodé qui est vraiment magnifique ! Vêtements signés Lagerfeld off course ! 😉

L’exposition se termine avec des clichés pris dans les années 70-80 et reflètent complètement l’état d’esprit de l’époque. Des couleurs hyper pimpantes et assez kitsch, des scènes assez osées, des femmes libres et libérées. L’artiste joue clairement avec les codes de la pornographie et tout cela de manière plutôt amusante ! Il n’y a vraiment rien de vulgaire dans ce qu’il nous met sous le nez mais cela amène tout de même un renouveau dans la manière dont les collections de mode peuvent maintenant être abordées. Bourdin aime juste provoquer ! Cette salle ne met pas en avant les collections de Chloé mais on retrouve les souliers de Charles Jourdan, un célèbre chausseur de l’époque ! Il y a d’ailleurs un certain goût pour le fétichisme qui se dégage des œuvres de cette collection.

Pour conclure, je vous conseille vraiment d’aller voir cette exposition si vous en avez la possibilité ! Avec ces photographies et ces jolis vêtements quasiment juste pour soi, vraiment ça vaut le coup ! Il suffit juste de vous inscrire sur le site et tout cela se fait gratuitement ! Vous serez très très bien reçus ! 😉 Personnellement, je m’intéresse de plus en plus à la photographie et à ce qui est un peu plus contemporain ! Oui, je sors un peu de ma zone de confort ! Ici, Guy Bourdin met en valeur des femmes, ces « Chloé Girls », fraîches et pimpantes, amusantes, mystérieuses, à l’image de la marque ! Et cette image à vrai dire, je l’aime bien, elle me correspond bien ! 🙂

Je vous laisse donc avec une citation de la fondatrice de la maison Chloé, Gaby Aghion, pleine de sens pour moi :

« Je veux défendre une mode destinée à révéler la personnalité de celle qui la porte, une mode qui dessine les contours d’un caractère, d’une attitude, sans jamais imposer un look. »

 

 

 

3 commentaires sur « Les « Chloé Girls » de Guy Bourdin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s