Joshua Hoffine : Maître de l’Horreur

N’est-ce pas la saison idéale pour parler d’histoire horrifique ? Halloween arrivant à grand pas, je me suis dit qu’il pourrait être intéressant de proposer des artistes et des œuvres creepy à souhait ! Je commence donc avec un artiste que j’affectionne tout particulièrement : Joshua Hoffine ! Je suis curieuse de savoir ce que vous allez en penser…

Joshua Hoffine, maitre de l'horreur

Joshua Hoffine fait partie des meilleurs photographes du monde entier ! Né en 1973 aux Etats-Unis, il commence assez tôt la photographie. Il se fait d’abord connaitre pour ses photos de mariage, chose qui devait l’ennuyer à mourir au vu de ce qu’il fera par la suite… C’est donc en 2003 qu’il laisse libre court à son imagination et se spécialise dans les photographies horrifiques ! Et mon dieu quel style !

Joshua Hoffine, maitre de l'horreur

Le but de Joshua Hoffine est de nous montrer, à nous spectateurs, ce que nous ne voulons absolument pas voir. Il nous met face à nos peurs en nous montrant que le danger et la mort se trouvent tout autour de nous et que même lorsque nous pensons être en sécurité que ce soit lorsque l’on est dans notre maison, dans la rue en plein jour ou encore entouré de notre famille, cela n’est qu’une simple illusion…

Joshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreur

Hoffine joue clairement avec nos phobies et s’inspire énormément des clichés de l’horreur. Passionné par le cinéma, il construit ses photos de la même manière qu’il tournerait un film. Il crée avec son équipe des décors, il fait appel à des maquilleurs professionnels spécialisés dans le cinéma, utilise parfois des costumes dignes de grands films, bref, ses clichés sont comme tirés de films d’horreur. C’est d’ailleurs assez dingues de voir le processus de transformation de ses modèles qui sont littéralement métamorphosés.

Joshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreur

Joshua Hoffine en grand passionné s’inspire donc de la culture populaire pour son art, que ce soit dans la littérature, les films ou encore le folklore. Il réinterprète toutes ses grandes histoires horrifiques et crée un monde littéralement apocalyptique ou peu de place est laissé à l’espoir ! Ses histoires à lui se terminent toujours mal ! Mort-vivants, vampires, sorcières, loup-garous, croc-mitaines… Ces créatures ne sont en réalité que des allégories des véritables montres qu’il existe véritablement dans notre société.

Joshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreurJoshua Hoffine, maitre de l'horreur

Un des thèmes particulièrement récurrent dans l’art de Hoffine est bien évidemment l’enfance ! Car comme vous le savez, les enfants sont beaucoup plus faciles à effrayer et surtout, ils ont une imagination débordante ! On peut donc se demander si les clichés de l’artiste ne sont pas en réalité de simples cauchemars… Même si au fond, je pense que la réalité et le cauchemar peuvent très vite se confondre ! L’artiste aborde aussi les maltraitance faites aux enfants, que ce soit de manière psychologique ou physique. On le voit par exemple sur ce cliché où un loup s’approche d’une enfant en larme. Étrange d’avoir transformé la patte du loup en main d’homme… Je vous laisse faire l’analyse vous-même ! Ou encore, dans ce dernier cliché, des détails ont été subtilement glissés dans les jouets de l’enfant. On peut y lire les mots « Daddy » et « No » écrit à l’aide des cubes sur le sol…

Joshua Hoffine crée toujours un malaise et c’est vrai que photographier des enfants dans des scènes monstrueuses c’est encore plus déstabilisant ! Et puis en réalité, lorsqu’il s’agit de « peur », on se retrouve tous comme des enfants seuls dans le noir.

Joshua Hoffine, maitre de l'horreur

Joshua Hoffine est donc clairement un maître de l’horreur ! Il travaille sur tous les clichés que l’on peut trouver dans la littérature ou dans les films ! Il y a quelque chose de très cinématographique dans ses photographies. Il me semble d’ailleurs que l’artiste a déjà réalisé un ou deux petits court-métrages ! Ce qui est très intéressant aussi c’est que ses modèles ne sont pas tous des professionnels puisque Hoffine apprécie travailler en famille et entre amis. La petite fille traumatisée plus haut est d’ailleurs sa propre fille à l’époque âgée de seulement 6 ans.

En tout cas, j’adore énormément le travail de cet artiste qui a franchement su créer son propre style ! Je me suis dit que vue la période, ça pouvait être intéressant de parler un peu d’horreur ! Je pense aussi faire une sélection de peintures un peu creepy que je vous publierai à la Toussaint car les artistes classiques aussi, quand il s’agit d’horreur, sont aussi fortement inspirés. En tout cas, cet article va directement dans la catégorie « Histoire des Arts » où vous pouvez déjà retrouver les œuvres de Waterhouse. ❤

Et sinon, que pensez-vous de ces clichés horrifiques ? Dites-moi, je suis curieuse !

N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, à liker l’article, à vous abonner au site et à me suivre sur Instagram pour ne rien rater de mes aventures ! 


Rejoignez-moi sur Instagram et Facebook et Youtube ❤


Et pour les plus pressés qui n’auraient pas le temps de tout lire :

Abonnez-vous à ma toute petite chaîne 😉

3 commentaires sur « Joshua Hoffine : Maître de l’Horreur »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s