Grigori Raspoutine, un guérisseur chez les Romanov

Il y a à travers l’Histoire des personnages qui méritent particulièrement notre intention. Celui que je vais vous présenter aujourd’hui à été sujet à de nombreuses controverses. Il est devenu en quelque sorte un mythe, une légende et de nombreuses questions restent encore en suspend. Comme vous avez pu le voir dans le titre, aujourd’hui, nous allons mettre la lumière sur Grigori Raspoutine. Ce nom ne vous dit rien ? Pas de problème, lisez la suite.

Avant de continuer, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram (UneBreveHistoiredArt), à vous abonner à mon site et à liker l’article à la fin de votre lecture s’il vous a intéressé. Allons y !

La famille impériale russe, les Romanov

L’histoire se situe en Russie à la toute fin du XIX° siècle et au tout début du XX°. Ce grand pays est à cette époque encore un empire avec à sa tête le Tsar Nicolas II sacré empereur de toutes les Russies en 1896. Le Tsar Nicolas II est connu pour avoir eu une politique plutôt faible dans son pays. Il fut vivement critiqué et prit vraiment toutes les mauvaises décisions. D’un autre côté, on peut dire aussi qu’il était assez mal accompagné et très mal conseillé. De l’autre, on sait qu’il était réputé pour être quelqu’un de très têtu. Personnellement, comme pour sa parente éloignée la Reine d’Angleterre, Elizabeth II, je pense qu’il aurait préféré ne jamais avoir à régner.

Une chose passionnait énormément le Tsar Nicolas II, c’était sa famille. Tout d’abord, il était fou amoureux de sa femme, Alix de Hesse-Darmstadt, qui deviendra la Tsarine Alexandra Feodorovna. Cet amour était tout aussi réciproque et ça, à l’époque, c’était assez rare et encore plus dans les mariages royaux. Ensemble ils eurent d’abord quatre filles : Olga en 1895, Tatiana en 1897, Maria en 1899 et Anastasia en 1901. (On reviendra d’ailleurs dans un prochain article sur cette fameuse Anastasia.) Les quatre sœurs inséparables formaient la « OTMA », un surnom de groupe provenant de leurs initiales.

Les naissances successives de ces quatre filles créèrent une mauvaise réputation à la Tsarine Alexandra, le peuple russe souhaitant absolument un héritier au trône. Elle fut vivement critiquée ce qui lui créa un stresse incroyable. A chaque grossesses elle souhaitait absolument mettre au monde un garçon. Le Tsar Nicolas II quant à lui ne lui mettra jamais la pression et aimera ses filles dès le premier regard sans jamais aucune déception.

Alexei Romanov

Alexis Nikolaïevitch, Prince Impérial de Russie

C’est donc dix ans après le mariage de ses parents que le petit Alexis voit le jour en 1904. La petite famille a enfin le sentiment d’être au complet. Malheureusement, ce bonheur familial s’embrume rapidement puisque très vite, il semblerait que quelque chose cloche avec le Tsarévitch. En effet, le petit garçon est atteint d’hémophilie. Ce gêne lui a été transmis par sa mère qui elle même l’avait reçu de son arrière grand mère, la Reine Victoria. C’est vraiment un drame pour les parents. Ils s’inquiètent énormément pour leur enfant, ils sont hantés par l’idée que leur petit garçon puisse se cogner comme tous les petits garçons le font sans cesse, et qu’il meurt des suites d’une hémorragie.

En plus de cela, avec un héritier au trône très malade, le Tsar appréhende que la nouvelle se répande. Ils feront tout pour cacher la maladie de leur fils. La Tsarine Alexandra le maternera énormément. J’imagine qu’elle devait aussi énormément culpabiliser de lui avoir transmis ce gêne même si bien sûr, elle n’y était pour rien.

Evidemment, le couple impérial fera venir de nombreux médecins au chevet de leur fils pour tenter de le soigner surtout que le petit Alexis souffrira énormément. C’était horrible pour ses parents de le voir dans cet état sans pouvoir l’aider, en étant complètement impuissant.

A ce moment, une rumeur commence à courir partout en Russie et particulièrement dans le milieu aristocrate : il semblerait qu’un guérisseur fasse d’incroyables miracles…

Grigori Raspoutine

Grigori Raspoutine

Ce guérisseur en question s’appelle Grigori Raspoutine. Il est né en 1869 au fin fond de la Sibérie. Depuis tout petit, il semble bien différent des gens qui l’entourent. Quelque chose d’assez incroyable lui arrive lorsqu’il est enfant. Avec son frère Andréi, il s’amuse sur une rivière gelée lorsque la couche supérieure se brise. Son frère tombe à l’eau et Grigori saute pour le secourir. Ils seront tous les deux atteint de pneumonie. Grigori survivra à celle-ci alors que son frère décèdera… Je me dis que c’est peut-être à ce moment là qu’une étrange idée s’est implantée dans la tête de celui qui deviendra le grand Raspoutine. De plus sa mère était très croyante, peut-être même un peu fanatique. Il est possible qu’elle ait pu elle aussi lui dire que pour avoir survécu à cette fièvre, il devait forcément être un être supérieur.

Vivant dans une ferme, il aide régulièrement son père aux taches quotidiennes. La vie est assez dure, il fait très froid et la vodka coule à flot. Il semble avoir un certain pouvoir sur les animaux, il les apaiserait et souvent, il prédit l’avenir.

Grigori Raspoutine

C’est vers l’âge de 16 ans qu’il commence à voir des choses, des apparitions divines. Il se plonge alors dans la Bible et commence à entamer des pèlerinages. Sans trop rentrer dans les détails parce que ce serait beaucoup trop long, il rencontrera énormément de gens lors de ses voyages. Il n’hésitera d’ailleurs pas à abandonner femme et enfants pour ce qu’il considère comme une mission.

Petit à petit, à force de voyager un peu partout et de réaliser des miracles comme des prédictions ou des guérisons, il commence à se faire un peu d’argent et surtout, on commence à parler de lui. Il devient limite une attraction puisqu’il est introduit dans les cercles aristocrates de la Russie et plus précisément à Saint-Pétersbourg. C’est d’ailleurs grâce à la Grande Duchesse Militza que la Tsarine Alexandra prend connaissance de cet homme aux pouvoirs incroyables de guérison et vous vous en doutez, elle est si désespérée pour son fils qu’elle est prête à tout mettre en œuvre pour le soigner.

La Tsarine Alexandra Feodovna et le Tsarévitch Alexis Nicolaïevitch

La Tsarine Alexandra Feodovna et le Tsarévitch Alexis Nicolaïevitch

Le but de Grigori Raspoutine clairement, c’était de s’élever dans la société et de jouir de tout ce que la vie pouvait lui donner que ce soit les femmes ou l’argent par exemple. Il était d’ailleurs connu comme étant un très grand pécheur, ce qui est assez étonnant quand on sait qu’il se considérait comme un homme de foi et qu’il était considéré par certain comme un vrai messie. Mais comme Raspoutine le disait lui même « il faut pécher pour se rapprocher de Dieu« . Il ne se gênait donc pas pour profiter clairement de son pouvoir sur les femmes. On disait d’ailleurs qu’il était « hypnotique », qu’il avait de grands pouvoirs de séduction.

Grâce à toutes ses rencontres il réussi à accéder au couple royal. La Tsarine Alexandra était déjà une habituée des guérisseurs et médiums en tout genre. C’est elle qui le somme de venir en 1905 au chevet de son fils et là bizarrement alors que le petit Alexis souffrait énormément, la douleur s’en alla enfin. Pour Alexandra, il n’y avait pas de doute, Raspoutine était un envoyé de Dieu, un prophète. L’homme commence à devenir un proche de la famille et est régulièrement invité dans leur Palais. Il devient un réel confident pour la Tsarine mais aussi un conseiller.

Ce qui est aussi assez étonnant, c’est que des années plus tôt, lorsque le couple royal peinait à mettre au monde un garçon et que le peuple commençait à faire pression, Raspoutine prédit la naissance du Tsarévitch. C’est étonnant de voir qu’ensuite, il arrivera à son chevet pour le soigner.

Raspoutine et la famille Impériale

Raspoutine et la famille Impériale

Petit à petit, que ce soit au sein du peuple ou au sein même de l’aristocratie russe, on commence à se demander ce que fait Raspoutine avec le couple Impérial. Beaucoup de rumeurs se mettent à circuler dont une particulièrement qui fit beaucoup de mal. La Tsarine Alexandra aurait une liaison amoureuse avec son confident. Evidemment, c’était faux. Mais ces rumeurs servaient clairement à discréditer le couple Impérial. Beaucoup d’hommes, des proches du Tsar, n’acceptaient pas l’influence d’un homme aussi mystique. Il se fait même espionner car beaucoup se méfie de lui.

Un complot se met alors en marche. Il faut faire disparaitre Grigori Raspoutine. Une femme est engagée pour le poignarder. Il décide après cette agression de retourner chez lui en Sibérie. Il perd peu à peu la raison et devient paranoïaque. Pour le coup, il avait sans doute raison d’être parano !

Raspoutine repart donc en Sibérie au grand dame de la Tsarine qui s’inquiète pour la santé de son fils. Cela n’a pas manqué, le petit Alexis recommence ses crises. Cela remonte jusqu’au guérisseur qui leur envoie alors une lettre leur disant qu’il prie pour le petit garçon et étrangement, suite à cette lettre, la santé d’Alexis s’améliore.

L’homme qui s’autoproclame moine fera aussi énormément de prédictions. Il insiste pour que Russie ne rentre pas en guerre que ce soit avec le Japon ou les Balkans car il y voit d’énorme défaites. Forcément, ça ne plait pas aux différents ministres du Tsar. Il faut dire qu’on ne le prend jamais au sérieux puisqu’il boit énormément d’alcool et vit une vie de débauché. On le prend pour un illuminé. Il a mauvaise réputation et celle-ci déteint sur la famille Impériale.

Grigori Raspoutine / La Tsarine Alexandra Feodorovna

Tout s’accélère encore plus lors de la premier guerre mondiale lorsque le Tsar Nicolas II décide d’aller au front en laissant la régence à sa femme Alexandra et à son conseiller Raspoutine en 1916. Le peuple se soulève et les discrédite. De plus, les origines allemandes de la Tsarine n’arrange rien. On les accuse d’être du côté de l’ennemi.

Petit à petit, certaines personnes dans l’entourage du couple royal n’en peuvent clairement plus de Raspoutine. Ce sont ces mêmes personnes à l’origine de ce fameux complot abordé plus haut. Ils jalousent les avantages donnés par la Tsarine et ne supportent pas le train de vie de ce fermier aux mauvaises manières. Ils lui tendent alors un piège pour en finir coute que coute. 

C’est donc la famille Ioussoupov qui s’y colle. Ce sont des aristocrates russes. Entouré de membres de sa famille et d’ami, le Prince Félix Ioussoupov invite Raspoutine à venir chez lui pour une réception. Tout a été calculé. Déjà bien avant ça, le Prince avait beaucoup sympathisé avec lui afin de le mettre en confiance. Ce soir là, il propose à son invité des gâteaux empoisonnés avec du cyanure. Grigori Raspoutine s’en goinfre littéralement sous les yeux ahuris des personnes présentes qui attendent de le voir tomber mais absolument rien ne se passe. Le cyanure n’aura aucun effet sur Raspoutine. Cela effraiera d’ailleurs sans doute les personnes présentes surtout que ce poison est censé agir très vite.

Ioussoupov décide alors de prendre un revolver et lorsque Raspoutine est de dos, il lui tire dessus. L’homme tombe lourdement par terre et ne respire plus. Le Prince Félix s’approche et constate son décès. Quand d’un coup, Raspoutine ouvre les yeux, se lève et saute sur le prince pour l’étrangler. Il est d’une colère folle. Le prince réussi à se dégager et fuit dans les escaliers en hurlant que Raspoutine est en vie. Celui-ci en profite pour sortir de la demeure et courir dans la nuit. Il tombe d’un coup sec sur la neige, inconscient. Ioussoupov et ses convives le retrouvent et le jettent à l’eau dans la Neva complètement gelée. C’est la fin pour lui.

Grigori Raspoutine

Il y a beaucoup de légende autour de cette mort. On dit notamment que pendant son autopsie, il y avait de l’eau dans les poumons de Raspoutine, il serait donc mort noyé. C’est dingue quand même quand on voit que le poison n’aura eu aucun effet sur son corps et qu’en plus de cela, on lui a aussi tiré dessus. Et puis surtout, c’est comme si la boucle était bouclée, lui qui avait sauté dans une rivière gelée enfant pour sauver son frère se retrouve des années plus tard noyé… Cette mort aura d’ailleurs contribué au mythe de Raspoutine. On dira de lui qu’il était en quelque sorte immortel ou en tout cas, qu’il n’était pas comme les autres hommes. Elle aura conforté l’idée qu’il était un être mystique, peut-être envoyé de Dieu.

Quelle était la probabilité pour qu’un paysan de Sibérie atterrisse jusqu’au Palais Impérial et devienne un familier du Tsar Nicolas II et de la Tsarine Alexandra ? C’est assez dingue quand on y pense. Grigori Raspoutine est un personnage que l’Histoire aura fortement diabolisé alors qu’en réalité, il n’aura jamais tué personne. Sa vie de débauché n’aura sans doute pas aidé à lisser son image. Je pense qu’il appréciait véritablement la famille Impériale, autant les parents que les enfants.

Avait-il réellement des pouvoir surnaturels ? Lui y croyait depuis toujours et il semblerait que la Tsarine n’avait rien à redire là dessus. Malheureusement, son amitié avec Raspoutine causera sans doute la fin du règne de son mari. En tout cas, sa présence au Palais aura fortement discréditer le Tsar. La fin de la famille Romanov aurait-elle pu être différente si Raspoutine n’avait jamais croisé leur route ?

Que pensez-vous de ce personnage si mystérieux ?


N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, à liker l’article, à vous abonner au site et à me suivre sur Instagrampour ne rien rater de mes aventures !


Rejoignez-moi sur Instagram et Facebook et Youtube 

8 commentaires sur « Grigori Raspoutine, un guérisseur chez les Romanov »

  1. Bonjour je suis blogueuse moi aussi et il y quelques temps vous avez aimez mon article sur Frida Kahlo. Je voulais vous demander conseil car j’ai du mal à trouver des idées d’articles.
    Merci d’avances

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s