Vivienne Westwood, l’enfant terrible de la mode

Ce jeudi 29 décembre 2022, Vivienne Westwood, grande créatrice de mode britannique s’en est allée. À 81 ans, cette femme aux allures excentriques et aux idées bien affirmées aura marqué le monde de la mode et cela depuis les années 70. Qui était donc cette femme haut perchée à la chevelure flamboyante ?

Avant de continuer, n’hésitez pas à me suivre sur Instagram(UneBreveHistoiredArt), YoutubeFacebook, à vous abonner à mon site et à liker l’article à la fin de votre lecture s’il vous a intéressé.

Vivienne Isabel Swire naît en 1941 dans le Cheshire en Angleterre. C’est à 17 ans qu’elle décide de partir à Londres afin d’y étudier la mode pendant un semestre à la Harrow School Art. Rien ne présageait réellement sa carrière incroyable à venir puisqu’elle commença à travailler comme enseignante à l’école primaire. Mais déjà à cette époque, elle se faisait très souvent remarquée de part ses tenues jugées excentriques, décalées. Vivienne ne colle clairement pas aux clichés que l’on pourrait se faire d’une professeur d’école. Elle passe ses nuits dans les night-club de Londres. Déjà rock’n roll, elle est fascinée par le monde de la nuit et c’est durant ses folles escapades nocturnes qu’elle rencontrera celui qui lui donnera se nom iconique, Dereck WESTWOOD, un gérant de boite de nuit qui deviendra son premier mari en 1962. Elle ne restera pas éternellement avec lui, en revanche, son nom, elle l’aura dans la peau et cela jusqu’à la fin !

On dit souvent que la vie est une question de rencontre et concernant Vivienne Westwood, c’est clairement le cas. La jeune femme épouse en deuxième noces, Malcolm McLaren. Celui-ci n’est autre que le manager des Sex Pistols. Ensemble, ils décident d’ouvrir une boutique en 1971 au 430 Kings Road qui connaîtra différents noms comme Paradise Garage ou plus simplement Sex. Dans leur boutique le couple met en avant des tenues en cuir, en latex aux inspirations rock et BDSM, des t-shirts aux citations provocantes ou dessins pornographiques et donne une grande place au tissu à carreaux.

Très vite, Vivienne Westwood y expose et vend ses propres créations. Elle ira même jusqu’à habiller les groupes dont s’occupe son mari. Et clairement, habiller les Sex Pistols, ça aide grandement à se faire connaître, à faire connaître son nom. Petit à petit, la créatrice instaura la mode Punk à Londres et impose son style. On retrouve d’ailleurs des « iconiques » dans son vestiaire comme son fameux t-shirt imprimé représentant un portrait de la Reine Elizabeth II.

C’est donc en 1981 que Vivienne Westwood organise son premier défilé de mode à Londres. C’est un grand succès puisque l’année suivante, elle est invitée à réitérer l’expérience à Paris où elle présente sa collection « Pirate ». Ce défilé marque clairement sa réussite puisqu’après cela, elle sera invitée dans le monde entier. Que ce soit pour des défilés de mode ou pour exposer ses créations dans des musées lors de grandes rétrospectives… Dix ans après son premier défilé, elle propose sa première collection homme à Milan, réalise une collection de chapeaux iconiques, crée des vêtements pour l’Opéra…

Elle est littéralement reconnue pour l’artiste, la créatrice qu’elle est. En quasiment 20 ans de carrières, elle est reconnue comme faisant partie des six meilleurs créateurs de cette époque. La Reine Elizabeth II lui offre même le titre de Dame en 2006 pour la récompenser de son excellent travail sur la mode britannique. Malgré ce titre de « Dame », on la surnomme « l’enfant terrible », tout comme Jean Paul Gaultier. Il est vrai que leurs inspirations se ressemblent, ils puisent chacun dans le rock, le baroque ou encore la culture populaire et tentent de faire bouger les limites, ils sont tout deux hors champs, incasables.

En plus de son succès dans la mode, Vivienne Westwood fait parler d’elle pour ses actions politiques, humanitaires et pour ses engagements. Elle n’a par exemple jamais utilisé de vrais fourrures dans ses créations. Elle a toujours été d’un grand soutien auprès de Greenpeace et a pu collaborer avec eux. Les enjeux climatiques sont au centre de ses pensées et elle n’hésite pas à manifester pour ses idées. De même, elle donne son soutien à l’Ecosse en 2014 lors de leur nombreuse demande d’indépendance. Pour Vivienne Westwood, utiliser sa notoriété pour faire entendre ses idées était beaucoup plus important que faire de la mode.

Ce qui est drôle avec Vivienne Westwood, c’est qu’elle est vraiment partout ! Dans les magazines, sur les podiums, certes… Mais on la retrouve aussi dans la pop culture, dans des séries américaines comme Sex & The City où elle fait sensation en créant la robe de mariée du personnage principal ou encore dans le manga iconique NANA de Ai Yazawa. Je suis d’ailleurs convaincue que beaucoup de personnes ont connu Vivienne Westwood grâce à NANA, ce qui est d’ailleurs mon cas.

C’est donc une personnalité majeure du monde de la mode qui vient de nous quitter. Vivienne Westwood a littéralement créé, lancé la mode. Elle a inspiré et habillé toute une génération. Rattachée au Punk pour toujours, elle en avait carrément la personnalité : volontairement provoc’, prête à exposer ses idées, quelque peu marginale car pas toujours en accord avec la société, la célèbre créatrice était considérée comme « l’Impératrice du Punk ». C’est donc une page qui se tourne dans le monde de la mode. Elle aura inspiré de nombreux créateurs après elle et il y a fort à parier que de nombreux hommages lui seront fait que ce soit dans des défilés ou dans les musées.

Que pensez-vous de cette créatrice si iconique ?


N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire, à liker l’article, à vous abonner au site et à me suivre sur Instagram pour ne rien rater de mes aventures !


Rejoignez-moi sur InstagramYoutube et Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s